Accueil

mais la terre ouvrant son rideau noir à mon dernier pas

offrant à ma joue rose encore son sein de pierre

qu’écrirai-je sur le mur que la cendre de mon nom